français | english

 

 

fondations | monuments | vie quotidienne | F.A.Q

QUESTIONS / REPONSES (Foire aux questions)

Quelques réponses aux questions, mystères et clichés sur le Paris antique.

Où se trouve la ville gauloise de Lutèce ?
C’est LE grand mystère de l’histoire du Paris antique. Beaucoup pensent que l’île de la Cité était l’endroit possible. Aucune trace significative d’implantation gauloise n’a cependant été retrouvée à ce jour sur les rives et les îles de Paris. Certains pensent même que l’oppidum est à rechercher plus loin, comme à Nanterre. Si quelqu’un creuse dans sa cave et découvre les restes d’un char immatriculé « 212 LVT LXXV » avec une vignette d’avant l’année -52 contacter d’urgence l’INRAP (et l’auteur) !

Pourquoi n’y a t-il pas une plaque indiquant où a séjourné Astérix ?
En effet, Astérix et Obélix ont passé quelques jours à Lutèce. Dans Astérix et la Serpe d’Or, Lutèce y est présentée comme un îlot entouré de forêts très épaisses. Les deux héros enquêtent sur un trafic de serpes. En 1836, le roi Louis-Philippe a voulu rappeler cet évènement en installant un monument à la mémoire d’Obélix place de la Condorde !

Les gaulois Parisii sont-ils les ancêtres des Parisiens ?
Dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules, César laisse entendre que les gaulois ont été largement massacrés après la bataille de Lutèce en -52, mais il a du rester suffisamment d’habitants pour fonder par la suite une ville qui compta entre 5 000 et 10 00 habitants. Pendant les vagues d’invasions entre le IIIe et le Ve siècle, la ville a marqué un repli sur l’île de la Cité. Dans les méandres des mouvements de populations et des métissages de l’histoire de Paris il est possible que quelques gaulois aient pu avoir une lignée immobile de descendants. Peut-être un jour la découverte d’une tombe gauloise à Paris permettra des comparaisons ADN avec les 2,5 millions de Parisiens ?

Y avait-il déjà des fast-foods à Lutèce ?
Comme aujourd’hui dans le fameux quartier Latin, on pouvait manger « sur le pouce » plusieurs plats dans les auberges de grillades ou de vin. Le long du boulevard Saint Michel, entre deux chaines de restaurants de hamburgers, des fouilles ont retrouvé des restes de boulangeries. La rue de la Harpe et ses nombreux " grecs" et "italiens" peut donner une idée de l’ambiance culinaire de l’époque.

Les lutéciens étaient-ils tous nus dans les thermes ? Les bains étaient-ils mixtes ?
Il n’existe aucune peinture ou gravure présentant l’utilisation des thermes à Lutèce. Comme d’autres thermes antiques il devait y avoir des vestiaires où les baigneurs (et les baigneuses ?) se déshabillaient. En raison du climat plutôt frais de Paris, il est probable qu’ils gardaient un tissu et des sandales. Pour fantasmer sur ce premier « sauna » jetez un œil aux aquarelles sur les Thermes de Cluny de Camille Bernard et ses charmantes lutéciennes aux airs du Bain turc d’Ingres !

Peut-on flâner sur les mêmes quais de Seine que les amoureux lutéciens ?
Non car à Paris le cours de la Seine a évolué en 2000 ans. Le niveau des berges était plus bas et les rives plus espacées. Il est par exemple probable qu’une large partie de l’actuel quartier Saint Séverin était sous les eaux et que les abords du quartier actuel du Marais étaient de larges zones humides comme l’indique son nom.

Y avait-il des batailles navales dans les arènes de Lutèce ?
A l’entrée du parc des arènes une inscription contemporaine indique que s’y tenaient des combats de gladiateurs et des « naumachies ». Les naumachies étaient des reconstitutions de célèbres batailles navales de l’antiquité (Actium, Salamine,…) impliquant des bateaux à l’intérieur des amphithéâtres inondés pour l’occasion. Dans le cas de Lutèce aucun indice archéologique n’a pu confirmer ce fait. La proximité de la rivière de la Bièvre a-t-elle pu le permettre ?

Où retrouver des vestiges de Lutèce ?
- Aqueduc : un morceau au pied de l’actuel pont d’Arcueil
- Arènes de Lutèce : Métro Place Monge
- Thermes de Cluny : Métro Cluny Sorbonne (Musée national du Moyen Age)
- Forum : RER Luxembourg, un pan de mur au sortir du Parking Soufflot/St Michel
- Fortifications : Crypte Archéologique Parvis Notre Dame (RER Saint Michel)
- Objets : Musée Carnavalet (Orangerie), Métro Saint Paul
D’autres vestiges et objets archéologiques existent mais ne sont pas accessibles au public (présentation dans le documentaire).

D'autres questions ? à suivre...

 

(c) Sequana media | Production documentaires et multimedia - créations 3D - www.sequanamedia.com - CONTACT